Home > Actualites - Headlines, Elections Generales/General Elections (Discussion), Uncategorized > Education – Elections Legislatives (generales) – General (National Assembly Elections) -Elections – tableau comparatif-Comparaison-Comparison: Government Programme- Programme Gouvernemental Alliance de l’Avenir (PTR-MSM-PMSD) versus Alliance du Coeur (MMM-UN-MMSD)

Education – Elections Legislatives (generales) – General (National Assembly Elections) -Elections – tableau comparatif-Comparaison-Comparison: Government Programme- Programme Gouvernemental Alliance de l’Avenir (PTR-MSM-PMSD) versus Alliance du Coeur (MMM-UN-MMSD)


Alliance du Coeur (MMM-UN-MMSD) (source:www.mmm.mu)
Alliance de l’Avenir (PTR-PMSD-MSM)(www.bleublancrouge.mu)
16. EDUCATION ET PROTECTION DE LA PETITE ENFANCE
La protection et l’éducation que reçoivent les enfants pendant les premières années de leur existence ont une incidence sur le reste de leur vie. L’enfant mauricien bénéficiera de la protection de l’Etat dès sa naissance.
• Structures d’accueil appropriés pour la tranche d’âge 0 – 3 ans avec les normes de qualité, mettant une équipe pluridisciplinaire qui assurera l’encadrement et l’accompagnement du personnel de crèche qui jusqu’ici n’a qu’un rôle administratif. Créer de petites unités d’éveil qui puissent répondre aux besoins des enfants vivant dans les zones de pauvreté.
• Offrir des subsides de l’Etat à hauteur de Rs 200 par enfant pour faciliter l’accès de tous aux services
de crèches et de garderies.
• Assurer un programme alimentaire pour les enfants désavantagés et ainsi combattre la malnutrition et les maladies infantiles. Renforcer la coordination entre la planification de l’éducation et la fourniture deservices de santé infantile
• Créer dans chaque structure d’accueil une école des parents pour renforcer leurs capacités en
reconnaissant qu’ils sont les premiers éducateurs de leurs enfants.
• Prévenir l’échec scolaire dès le plus jeune âge. Créer un réseau de professionnels pour une prise en
charge du jeune enfant et ainsi prévenir les problèmes avant qu’il ne soit trop tard.
• Créer des centres de loisirs régionaux où le jeune enfant peut exercer sa pensée créative. Créer des
piscines qui soient accessibles aux jeunes enfants de toute couche sociale pour des activités
aquatiques. Créer des conservatoires régionaux de musique pour initier les jeunes enfants à
l’apprentissage de la musique.
17. EDUCATION ET FORMATION
Plus que jamais la réussite de sa vie pour l’individu et le succès économique d’une nation se détermine en
fonction des compétences acquises et du capital humain collectif. Pour approfondir l’égalité sociale,
permettre l’accès à l’emploi et aux technologies nouvelles, l’Alliance du Coeur fait le choix de l’éducation de tous et du développement du capital social de chaque individu comme la priorité.
• Nous ambitionnons d’atteindre l’éducation pré-primaire pour tous au travers d’un programme accéléré de construction de centres de protection et d’éducation de la petite enfance en privilégiant les régions à faible taux de scolarisation .Les services offerts comprendront crèche, garderie, et classes préscolaires et seront gratuits. Par ailleurs, les subsides publics pour la scolarisation des 4 à 5 ans seront augmentés de Rs200 à Rs300 par élève et une aide financière accordée pour l’amélioration des écoles privées.
• Tous les enfants mauriciens de 5 à 16 ans suivront un cycle intégré d’éducation de base reposant sur
un socle commun de connaissances et de compétences préparant à une citoyenneté active et
s’inspirant du modèle singapourien. Cela impliquera une réforme en profondeur de l’examen du CPE ;
l’abolition du ‘ranking’ et l’adoption d’une pédagogie inclusive.
• Les subsides sur les frais d’examens pour tous les élèves prenant part aux examens du S.C et du
H.S.C seront réintroduits.
• Un programme d’appui aux surdoués sera mise en oeuvre pour permettre l’éclosion des talents dès le
plus jeune âge et prévoira un cursus accéléré de 4 ans au lieu de 5 pour les ‘O’ levels.
• Une campagne contre l’échec scolaire sera mise en oeuvre comprenant la construction de
bibliothèques et de ‘staff rooms’ dans toutes les écoles, des évaluations diagnostiques en début d’année, un programme de soutien scolaire pour ceux éprouvant des difficultés d’apprentissage, la
relance du projet des ZEP et son extension au secondaire et un investissement accru dans la formation
des maîtres et des chefs d’établissements ainsi que le renforcement de l’inspectorat.
• Nous proposons d’encourager l’étude de toutes les langues pratiquées à Maurice et de reconnaître le
droit à l’apprentissage dans la langue maternelle. Ainsi, le Kreol mauricien sera graduellement introduit comme langue d’enseignement et comme matière, mais sera toujours sujet au choix des parents.
• Un gouvernement accordera la priorité à une politique de nutrition pour l‘enfance en assurant la mise en oeuvre d’une initiative nouvelle visant à terme l’établissement de cantines scolaires offrant un repas complet et nutritif à tous les enfants et dans toutes les écoles. Le Health education, la nutrition et les sports occuperont une place de choix dans tous les programmes scolaires. Ainsi, dès leur jeune âge,
les enfants sauront observer une bonne hygiène de vie.
• Nous accorderons une attention spéciale aux enfants handicapés pour assurer leur éducation par le biais d’un partenariat renforcée avec les ONG concernées.
• Notre gouvernement privilégiera une relation de coopération avec tous les partenaires du secteur
éducatif et en particulier les enseignants et les managers du privé fondé sur le dialogue et l’attachement à une offre éducative diverse et variée. Un nouveau parcours de développement professionnel (‘career path’) sera défini à l’avantage des enseignants du primaire comme du secondaire avec le concours des syndicats. Nous nous efforcerons de créer un environnement motivant pour tout le personnel préscolaire, scolaire et universitaire. Le gouvernement soutiendra les efforts d’amélioration des infrastructures et des services offerts par les établissements publics et privés.
• Au secondaire, la formation technique et professionnelle sera privilégiée par le biais d’une filière polytechnique, comme alternative au Higher School Certificate, pour mieux favoriser l’emploi des
jeunes.
• Au tertiaire, nous proposerons une dynamisation du secteur reposant sur une meilleure articulation
entre les universités et la formation professionnelle pour répondre aux exigences du monde du
travail ;la création d’un nouveau cadre régulateur pour le postsecondaire et la formation
professionnelle pour l’assurance qualité; la révision de l’octroi des bourses universitaires pour en
augmenter le nombre et en faire un usage optimal ; l’équité dans le financement du post- secondaire ;
la relance de la recherche en partenariat avec le monde de l’industrie et l’établissement d’un
Observatoire de la société mauricienne.
• La mise en oeuvre d’un vaste plan pour l’éducation des adultes incluant des programmes
d’alphabétisation, dans la perspective de l’éducation durant toute la vie, à l’aide des infrastructures des
nouveaux collèges d’Etat.
• Nous proposerons un plan actualisé pour le développement de nos ressources humaines, élaboré en
étroite collaboration avec les partenaires économiques et sociaux, à partir d’études de besoins relatifs
aux secteurs d’activités économiques porteurs.
• L’IVTB verra sa mission redéfinie pour suppléer au privé en répondant aux besoins de formation de tout
jeune quittant le circuit scolaire à 16 ans. De même le Grant scheme sera révisé pour encourager les
entreprises à développer leurs ressources humaines.
• De même nous appuierons fortement le développement du National Qualifications Framework en fonction d’une harmonisation des politiques d’éducation et de formation professionnelle et renforcerons le rôle de la National Qualifications Authority
• Un audit des formations offertes par les organismes publics sera effectué pour s’assurer de leur pertinence et de leur qualité.
• Nous proposerons un plan de financement sous forme de crédit de formation d’une durée de deux ans
à toute personne n’ayant pas poursuivi des études secondaires au-delà du School Certificate, pour des
formations approuvées dans des institutions accréditées.
NOS PROPOSITIONS
Secondaire
· Discipline
Toute la problématique autour de l’indiscipline à l’école sera revue afin d’être gérée avec plus d’efficacité encore, notamment par un renforcement des services psychologiques des institutions
scolaires.
· L’accès aux langues ancestrales, au kréol et au bhojpuri

.De nouvelles facultés seront offertes pour que tous les étudiants
désireux de se familiariser avec l’étude des langues ancestrales
ainsi que le kréol et le bhojpuri puissent le faire.
· Plus d’autonomie aux écoles
· Une efficacité renforcée dans le management des institutions  scolaires, à travers de nouveaux concepts, notamment par l’institution d’un « board of governors ».
· Nous lancerons un « National Initiative for Civic Education » (NICE) qui assurera la formation des étudiants après le secondaire pour les encourager à s’impliquer davantage dans les activités communautaires.
· Expérience du monde du travail
Un programme de placement au travail pour les élèves du cycle secondaire sera introduit afin de familiariser ces derniers au monde du travail et de ses réalités.
· SC and HSC Examination fees
La formule actuelle concernant l’assistance financière aux frais d’examens des étudiants de la SC et de la HSC sera revue afin de bénéficier à un plus grand nombre.
· « Management and Funding Framework for Private Secondary Schools »
Les rôles et les attributions de la PSSA seront revus afin d’assurer
un meilleur financement des écoles secondaires financées par des fonds publics. Par ailleurs, la formule de « grant-in-aid » actuel aux ONG sera revue.
· Special Education Needs
Afin de faciliter l’accès aux enfants souffrants de handicaps divers, un plan sera mis en place afin d’assurer le transport gratuit de ces enfants de leur lieu de résidence à l’école par un
autre moyen de transport que le bus.

· Ecole pour les surdoués
Une institution secondaire spéciale sera mise sur pied afin de prendre en compte et d’encourager les enfants surdoués.
· Usage des langues maternelles

L’utilisation des langues maternelles incluant la langue créole en
tant que support pour faciliter l’apprentissage et l’enseignement sera encouragée et les amendements nécessaires à la législation seront apportés. Le kréol sera introduit comme langue optionnelle
dans le cursus scolaire, notamment au niveau du CPE.
· Educator’s Council

Un conseil de l’éducation sera mis sur pied pour mieux professionnaliser le métier d’enseignant notamment à travers
l’établissement d’un « code of practice ».
· Student Exchange Programmes
Un programme d’échanges permettant aux élèves du cycle primaire et secondaire de se confronter aux réalités des étudiants d’autres pays à travers des vidéo conférences ou des voyages organisés, sera mis en place.
La révolution digitale de l’éducation
· Toutes les écoles seront équipées d’un « e-learning specialist
room » afin de les rendre plus familiers à l’univers des multimédia.
· Connexion sans fil dans toutes les institutions scolaires
.Toutes les écoles primaires, secondaires et tertiaires seront connectées à l’internet sans fil afin de renforcer l’utilisation de l’outil informatique par les enseignants et les élèves, et aussi à tous les niveaux de l’administration.
· Un ordinateur pour chaque enfant
Le Gouvernement mettra en place un mécanisme d’apprentissage  digital où les étudiants défavorisés auront la possibilité s’équiper en ordinateurs portables.
· Un ordinateur pour chaque enseignant
Afin de renforcer l’utilisation de l’outil informatique dans l’enseignement, un mécanisme sera également mis en place afin que les enseignants puissent s’équiper en ordinateurs portables.
Avec la connectivité internet à l’école, ces ordinateurs portables permettront aux enseignants de moderniser leur approche pédagogique.
Réforme du système de management
· Un « School Administration and Management System » (SAMS),qui mettra en connexion « on line » toutes écoles et le ministère de l’Education. Ce système permettra aux directeurs d’école de
consacrer plus de temps à la partie pédagogique de leur travail
· School Administration and Management System (SAMS)
Un système de gestion scolaire informatisée sera mis en place afin d’assurer que l’administration scolaire soit plus fluide et  efficiente. Ce système permettra à l’information scolaire d’être gérée en temps réel.

· Informatisation des laboratoires
Le programme d’informatisation des laboratoires de sciences sera renforcé avec plus d’écoles ayant des ordinateurs portables,
des projecteurs digitaux et des « data loggers ».
· Internet gratuit aux jeunes
S ous le programme HRKAD, les étudiants nécessiteux pourront avoir accès à l’internet à haut débit afin de démocratiser l’accès
à l’information.
· Décentralisation (« Educational Zones »)
– (New)
Les zones d’éducation seront revues afin de rendre les institutions scolaires plus proches des lieux d’habitation des élèves.
Enseignement Technique et Formation Professionnelle ( TVET)
· Accès
La politique du Gouvernement d’améliorer l’accès à l’enseignement technique et la formation professionnelle sera poursuivie
davantage et une attention particulière sera accordée à la population défavorisée. Des établissements de formation seront mis
en place dans divers endroits de l’île.
· Diversification des programmes
La panoplie de programmes de formation sera élargie afin de mieux répondre aux besoins de formation dans les secteurs existants et émergents. A titre d’exemple, une école de formation en cinématographie sera mise en place dans le but de
favoriser le développement de l’industrie cinématographique à Maurice.
· Egalité des sexes
Afin de réduire le taux de chômage parmi les femmes, des programmes de formation mieux adaptés à leurs besoins seront
offerts. Une politique plus agressive sera élaborée dans le but d’encourager plus de femmes à s’inscrire dans les programmes de formation, traditionnellement perçus comme des métiers
réservés aux hommes.

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: