Home > Actualites - Headlines, Elections Generales/General Elections (Discussion), Uncategorized > Sante Publique – Public Health – Elections Legislatives (generales) – General (National Assembly Elections) -Elections – tableau comparatif-Comparaison-Comparison: Government Programme- Programme Gouvernemental – manifeste electioral – electoral manifesto – (Electoral) Alliance de l’Avenir (PTR-MSM-PMSD) versus Alliance du Coeur (MMM-UN-MMSD)

Sante Publique – Public Health – Elections Legislatives (generales) – General (National Assembly Elections) -Elections – tableau comparatif-Comparaison-Comparison: Government Programme- Programme Gouvernemental – manifeste electioral – electoral manifesto – (Electoral) Alliance de l’Avenir (PTR-MSM-PMSD) versus Alliance du Coeur (MMM-UN-MMSD)


Alliance de l’Avenir (www.bleublancrouge.mu)
Alliance du Coeur (www.mmm.mu)
Nous proposons les mesures suivantes :

1. Création d’un institut specialisé pour la santé et le bien-être des

femmes.

2. Mise sur pied d’un hôpital gériatrique qui améliorera la qualité de

la vie de nos aînés et leur offrira des soins à la pointe des techniques

modernes.

3. Mise en place de services digitaux de mammographie.

4. Construction d’un nouveau bloc opératoire à l’hôpital Victoria.

5. Mise sur pieds d’un hôpital pédiatrique.

6. Encourager le développement des hôpitaux privés, à l’instar de

fortis, Apollo ou City Clinic.

Nous comptons par ailleurs décentraliser les services psychiatriques et introduire un audit clinique dans les services de santé.

Par ailleurs, nous comptons introduire de nouvelles législations

qui viseront à :

1. permettre la recherche et le « clinical trials » à Maurice,

2. introduire un processus de validation des praticiens de la

médecine.

L’Alliance de l’Avenir va réviser tout l’encadrement juridique des

« care service providers » à Maurice. Les hôpitaux publics et privés,

les professionnels de la santé, les laboratoires d’analyses et tous

ceux qui fournissent des services de santé et de soutien aux

malades, aux personnes agées et ceux qui sont autrement capables,

seront régis par un nouveau cadre légal qui prévoira les obligations 81

des fournisseurs de services aux patients et consommateurs et les

droits de ces derniers.

L’Alliance de l’Avenir compte accélérer le développement du tourisme

médical à Maurice comme un pilier additionnel de notre économie.

Notre objectif est d’encourager un certain nombre d’institutions à

s’installer dans le pays en vue d’attirer 100,000 patients d’ici à 2015.

Le droit le plus fondamental est sans doute le droit à la vie : le droit de vivre le plus longtemps possible et en bonne santé. Qui plus est, nous considérons la santé non plus seulement comme une absence de maladie mais comme une ressource permettant à l’être humain de s’accomplir. Au fur et à mesure des découvertes
scientifiques et des progrès dans le domaine médical, il apparaît que l’on peut, eu égard à la majeure partie des pathologies, prévenir, détecter et traiter sinon guérir. Pourtant, les disparités de moyens et l’inégalité du savoir
dans notre pays rend illusoire toute notion d’égalité dans l’accès et le recours aux soins appropriés. L’Alliance du Coeur entend affirmer dans les faits à la fois le droit à la santé et l’égalité face à la santé par le biais de
politiques innovantes :
• Un état d’urgence de la santé publique pour combattre la progression alarmante des  maladies non transmissibles au travers d’une campagne nationale d’éducation populaire pour une meilleure hygiène de vie reposant sur une alimentation plus saine et la pratique d’activités physiques régulières. Les écoles et les lieux de travail seront les premiers visés. La médecine préventive trouvera enfin la place
de choix qui lui revient dans les politiques publiques. Et l’expérience des caravanes de santé pour la
détection précoce en milieu populaire sera poursuivie.
• Une réorganisation des services de santé publiques pour rehausser la qualité des soins à partir d’un audit
indépendant des services de santé publics afin d’identifier les lacunes du système. L’informatisation du
système de santé sera entreprise et permettra l’attribution à tous d’une carte de santé électronique
contenant toutes les informations sur le patients, groupe sanguin, historique des traitements, etc.,
consultable chez tous les médecins et hôpitaux. Le système de Customer Care dans les hôpitaux sera
revu. Les hôpitaux seront dotés d’un service dentaire d’urgence, y compris la nuit.
• La rénovation et la modernisation des infrastructures existantes et un plus grand nombre de
services mobiles permettront un véritable service de proximité.
• Une plus grande démocratisation des services de santé publique, avec l’introduction du système de
médecins de famille financé par l’Etat. La régionalisation des services, soit l’autonomie de gestion aux
differentes health regions du pays permettra de tenir compte des réalités de chaque région et de mieux
répondre aux besoins de la population locale.
• La planification des besoins en personnel médical et paramédical et la formation continue du personnel
seront désormais une priorité absolue pour pallier à toute pénurie de personnel qualifié
• La construction d’un hôpital pédiatrique et l’amélioration des services de santé pour les femmes dans
les hôpitaux régionaux et dispensaires.
• Ouverture d’un hôpital spécialisé pour le traitement du cancer avec un service oncologique de pointe et
les soutiens appropriés aux malades.
• L’introduction d’un service de gérontologie pour personnes âgées
• La construction d’un nouvel hôpital à Bambous et la construction d’un Neurosurgical and Spinal Block
au New Victoria Hospital de Candos. La construction d’un nouveau centre cardiaque à Belle Vue,
permettant de doubler la capacité d’opérations chirurgicales. Un Cardiac Rehabilitation Programme sera lancé.
• L’intensification de la campagne nationale de prévention, d’information et de lutte contre le SIDA. Le
traitement antirétroviral gratuit sera poursuivi
• L’Etat prendra à sa charge les frais de traitement de toute personne démunie et inopérable à Maurice
dans un centre hospitalier à l’étranger choisi par l’Etat mauricien selon un protocole établi par le ministère
de la Santé.
• Le renforcement du rôle régulateur et disciplinaire du Medical Council.
• La régularisation des législations dans la Médecine du Travail. Chaque entreprise privée assurera en
son sein des soins médicaux à ses employés.
• Faire de notre République un point d’ancrage pour la médecine de pointe pour la région de l’Océan Indien.
  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: